---

---
Home / News / CAMPAGNE INTERMEDIAIRE DU CACAO 2020-2021 LE PRIX BORD CHAMP DU CACAO FIXE A 750 FCFA/Kg
A+ R A-

CAMPAGNE INTERMEDIAIRE DU CACAO 2020-2021 LE PRIX BORD CHAMP DU CACAO FIXE A 750 FCFA/Kg


Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, M.KONE Brahima Yves a annoncé le prix bord champ du kilogramme du cacao à 750 FCFA, au titre de la campagne intermédiaire 2020-2021, qui débute ce jeudi 1eravril 2021.

Cette annonce a été faite en présence du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, M. KOBENAN Kouassi Adjoumani, au cours d’une conférence de presse tenu ce mercredi 31 mars 2021, à la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble de la Caistab.

Prenant la parole à l’ouverture de cette rencontre avec la presse nationale et internationale, le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural a remerciétous les acteurs de la chaine de commercialisation du cacao, ainsi que toute la presse pour leur présence.

Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, quant à lui, a indiqué quela Côte d’Ivoire a produit cette année du cacao de bonne qualité avec un bon grainage. Toutefois, le prix de la campagne intermédiaire a connu une baisse quant à celui de la campagne principale. « Nous sommes aujourd’hui le 31 mars 2021. Nous venons de terminer la campagne principale. Le prix fixé pour la campagne intermédiaire est de 750 FCFA le Kg ».

Poursuivant,il est revenu sur les difficultés d'écoulement du cacao constatées ces derniers mois, à cause de la crise sanitaire due à la COVID-19 qui frappe l'économie mondiale. « Le cacao, qui n'est pas consommé en Côte d'Ivoire, n'a pas échappé aux effets de la pandémie de COVID-19 car partout en Europe, les aéroports, les bars et espaces Café sont régulièrement fermés alors que ce sont les endroits de grande consommation de chocolat ».

En outre, il a expliqué que ce prix de 750 FCFA/Kg a été rendu possible grâce à un "énorme effort" consenti par le Gouvernement Ivoirien, sur instructions duPrésident de la République, SEM Alassane OUATTARA, ainsi qu'au Différentiel de Revenu Décent (DRD). Sinon, au vu du prix international qui est dans l'ordre de 1050 à 1060 FCFA, le prix d'achat aux producteurs devrait osciller autour de 500 FCFA. Rassurant par la même occasion l’ensemble de la presse du bon déroulement de la campagne principalede façon générale.

Par ailleurs, M. KONE Brahima Yves a invité les producteurs de cacao à limiter la production, s’ils veulent avoir de meilleurs prix rémunérateurs dans l’avenir. Une campagne d’information et de sensibilisation sera menée dans ce sens dans les mois à venir.

Cette rencontre s’est achevée par une série de questions et réponses pour plus d’éclaircissements.

Voir les photos